Le crowdfunding, les femmes réussissent mieux que les hommes

Le crowdfunding, les femmes réussissent mieux que les hommes

A titre de rappel, le crowdfunding  de représente un financement participatif lorsqu’un promoteur de projet en fait un appel.

Le crowdfunding est également appelé socio-financement dans certains pays où des personnes s’associent pour investir un petit montant pour venir en aide à un porteur de projet. En général, le crowdfunding se réalise sous quatre formes, selon la pratique choisie.

Les différentes formes de crowdfunding

La première forme est le crowdfunding en don. Une personne physique ou morale soutient un projet sans pour autant attendre une contrepartie. Elle fait du don, c’est du crowdgiving, c’est un acte associatif. La 2ème forme est le crowdfunding réalisé contre une récompense promise par le porteur du projet, on l’appelle « reward based crowdfunding ». La 3ème forme est l’investissement participatif, c’est-à-dire que la personne qui investit dans un projet s’attend à des parts dans l’entreprise financée. On l’appelle techniquement « equity crowdfunding ». La 4ème forme de crowdfunding est le « crowdlending »  ou le crowdfunding en prêt. C’est-à-dire qu’une personne prête un fond ou une partie du fond pour monter un projet, sans qu’il y ait forcément un intérêt à payer, il s’agit seulement de respecter le délai prédéfini.

Quels indicateurs pour dire que les femmes gagnent lus en crowdfunding ?

Dans tous les cas, celui ou celle qui veut se lancer dans le crowdfunding doit au préalable maîtriser le processus ainsi que la manière d’utiliser à l’optimum le fond au profit de tout le monde. Il y a des mesures à prendre avant, pendant et après la campagne de crowdfunding. Selon les observations des mouvements en crowdfunding, les femmes semblent réussir au mieux leur projet dans toutes les zones géographiques observées et dans tous les secteurs d’activité.

A noter que plus de 205 pays ont été suivis dans cette étude. Par exemple, 24% des campagnes de crowdfunding lancées aux USA par les femmes aboutissent, contre seulement  20% pour les hommes. En Europe, ces indicateurs sont respectivement 21% pour les femmes contre 14% pour les hommes. Il est cependant à noter que les hommes restent plus ambitieux en concevant leur objectif financier, tandis que les femmes sont plus raisonnables.